Consentement sexuel dans le couple
Blog

Couple et consentement: comment aborder le sujet à deux ?

Il y a quelques temps je lisais un message sur le compte instagram de @tasjoui sur le consentement au sein du couple et j’ai été frappée par les commentaires.

En effet, des femmes (mais aussi des hommes) exprimaient le fait qu’il était difficile de dire non à une relation sexuelle au sein d’un couple et cela pour plusieurs raisons.

Cela m’a fait prendre conscience que nous avons tous été confrontés à ce type de situation au moins une fois et que nous n’avons pas appris à dire NON.

Combien de fois nous avons eu un rapport sexuel sans vraiment le vouloir ? Combien de fois nous avons dit oui pour pouvoir passer à autre chose alors que notre tête ne voulait pas ?

C’est un sujet qui reste encore très tabou et dont il faut parler. J’ai d’ailleurs fait un podcast dans lequel mon invitée Emilie nous parle du non consentement dans le couple que je vous invite à écouter.

Pourquoi est-ce donc si difficile d’exprimer un refus au sexe à l’ère où la liberté de choisir, le consentement et l’égalité hommes-femmes sont des sujets plus que jamais d’actualité ? 

Comment se fait-il que le consentement tacite ou le “oui de base” soit encore très ancré dans les mœurs aujourd’hui ?

Quelles actions mettre en place pour en parler librement ?

Le "Oui" tacite !

Il est important voir primordial d’avoir une sexualité épanouie avec son (sa) partenaire et il semble tout aussi important d’y trouver une réelle satisfaction, une écoute, une complicité et un bien-être.

Mais alors pourquoi nous avons du mal à dire “Je n’ai pas envie” ? Pourquoi doit-on feindre un mal de crâne pour échapper à un rapport sexuel 
 
Voici quelques éléments qui peuvent nous aider à avance:
La peur du jugement de l'autre:

Le refus d’une relation sexuelle avec l’autre peut être mal vécu car mal compris. Le fait de refuser de faire l’amour avec sa (son) partenaire peut être interprété comme quelque chose de négatif. Et les clichés ont la dent dure: Ben oui c’est bien connu un homme doit-être performant 24h/24 ! Une femme qui dit non est une femme frigide ou une femme qui n’aime pas le sexe !

Il y a parfois tellement de peur à dire non, peur de la réaction de l’autre que certains sont prêts à un rapport sexuel à moitié voulu et se mentir à eux-même.

La peur de perdre l'autre:

Il y a aussi une autre idée reçue très tenace selon laquelle si nous refusons un rapport sexuel, notre moitié irait voir ailleurs. Et en nourrissant inconsciemment cette peur nous alimentons des choses plus profonde: le manque de confiance en soi, le manque de confiance en l’autre, son amour et son estime pour soi-même et on finit par se perdre et ne plus s’écouter.

Notre partenaire n’ira pas voir ailleurs parce que nous refusons un rapport sexuel. S’il (elle) va ailleurs c’est pour d’autres raisons. Vous aurez beau faire l’amour tous les jours, s’il (elle) décide d’aller voir ailleurs il le fera avec ou sans vous.

Vous avez totalement le droit de dire non sans vous sentir coupables et sans avoir la pression.

La crainte de se perdre soi devrait être beaucoup plus importante que de perdre l’autre !

Un Oui de principe:

Là aussi le cliché à la dent dure ! Effectivement pour certaines personnes, être en couple ou dans une relation classique suppose de devoir quelque chose à l’autre et en l’occurrence rendre son corps disponible pour des rapports sexuels quand l’autre en a envie. “Ben oui tu es ma copine, c’est normal qu’on fasse l’amour très souvent”.

” Tu es mon homme tu te dois de me satisfaire tout le temps”.Il m’arrive souvent de faire un parallèle entre le sexe et le travail en me demandant si nous pouvons tous être productifs de la même manière de 9h à 18h et la réponse est NON

Comme pour le travail l’envie de faire l’amour et sa fréquence diffère d’une personne à une autre et ce n’est pas grave de ne pas avoir toujours envie.

C’est plutôt une très bonne chose de se connaître, d’être aligné avec soi-même et de dire simplement à l’autre: ” Là tu vois je n’en ai pas envie, pas parce que tu ne m’attires plus, pas parce que je ne t’aime pas mais simplement parce que JE n’ai pas envie”

Comment dire non sans que cela ne devienne une affaire d'état dans le couple ?

Communiquer: Oui C O M M U N I Q U E R

Il est important de communiquer avec sa (son) partenaire:  poser les bases dès le début de la relation et se mettre d’accord que c’est OK de ne pas avoir envie. C’est OK de l’exprimer et c’est OK de ne pas se mettre la pression sur la fréquence de vos rapports sexuels. 

D’autant plus qu’il n’y a aucune obligation à faire l’amour tous les jours ! Non il n’y a aucune obligation à accepter de faire l’amour pour que l’autre arrête de nous solliciter et pour “calmer les choses” ! Non il n’y a aucune honte à dire qu’on a pas envie. En parler avec l’autre, se comprendre à deux et accepter que le consentement dans le couple est très important et que le refus l’est tout autant.

Dédramatiser le sexe:

Il est très important de se dire qu’on fera l’amour quand on aura envie tous les deux et que si ça n’arrive pas et bien ce n’est pas très grave. Cela permet de mettre plus de légèreté sur le sexe dans le couple, d’y mettre moins d’attentes et de se laisser porter. Si ça arrive c’est cool, si ça n’arrive pas et bien on fera cela la prochaine fois quand nous serons tous les deux en phase avec cette envie.

Se soutenir:

En effet, ici il ne s’agit pas d’être avec ou contre l’autre (surtout s’il refuse de faire l’amour) mais de faire preuve de soutien, de compréhension et de bienveillance d’une part et d’autre. Se sentir compris(e) et soutenu (e) peut désamorcer un certain nombre de choses au sein du couple et qui sait peut-être donner des envies coquines à appliquer d’urgence ! Il est judicieux de se rappeler qu’on avance ensemble main dans la main et que rien n’est figé dans le temps.

Penser à soi:

Une chose qui est souvent oubliée lorsqu’on dit oui aux autres sans conviction c’est qu’on dit non à soi- même et ça dans tous les domaines.
Se mentir à soi-même nous éloigne de notre essence, de qui on est profondément, comme si nous étions en train de trahir cette petite fille (ou ce petit garçon) qui est en nous et qui veut qu’on le protège

Par ailleurs, dire sa vérité, la clamer haut et fort fait de nous des personnes alignées, des personnes que rien ne peut bousculer. La vérité nous rapprochera toujours de nos convictions et nous permettra de prendre soin de nous et de mieux nous connaître. Savoir distinguer un réel non nous permettra d’avancer et de progresser dans notre vie.

Et vous, savez-vous dire non ? Comment cela se passe-il dans votre couple ?

Summary
Couple et consentement: comment aborder le sujet à deux ?
Article Name
Couple et consentement: comment aborder le sujet à deux ?
Description
Il est important voir primordial d’avoir une sexualité épanouie avec son (sa) partenaire et il semble tout aussi important d’y trouver une réelle satisfaction, une écoute, une complicité et un bien-être. Mais alors pourquoi nous avons du mal à dire “Je n’ai pas envie” ? Pourquoi doit-on feindre un mal de crâne pour échapper à un rapport sexuel ?
Author
Publisher Name
35 Piges
Publisher Logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *